Contributions still being accepted. Thank You!

 

Your Coalition at Work/Votre Coalition a l Oeuvre

(version français suivra)

*New Brunswick Investment Management Corporation released impressive investment performance results for public sector workers, teachers and judges plans earlier this week, upping the fund from $9.4 Billion to $10.1 Billion- an all time high and increase  of $830.M for the year ending March 2013. The Corporation achieved an overall gross rate of return of  9.08% - not adjusted for inflation.  Investment management costs were 0.12 percent of assets. These investment results by NBIMC further demonstrate that markets are volatile but do adjust themselves over time.  One thing it does for sure is undermine the government’s assertion and credibility that PSSA RETIREES have created a $1.0 Billion pension liability. Yes us “Old buggers refuse to die ".  The NBIMC Press release of June 12th can be reviewed at http://nbimc.com/en  

*CBC investigative journalist Bob Jones also ran a very interesting analysis on the PSSA and TPA pension plans performance, once NBIMC released its results on June 12th .   Minister Higgs and the Alward Government continued statements that the sky is falling and that we must drastically change the PSSA pension due to lack of sustainability was certainly put under the microscope.  Bob Jones June 12th full interview can be viewed by linking to http://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/story/2013/06/12/nb-public-pension-returns.html.  You be the judge of the big $1.0 Billion government story.  

*Government statements from Ministers Lifford and Higgs on their quest to proceed with Shared Risk once NBIMC results were published are disconcerting but the Coalition resolve remains stronger than ever.    *Mercer Pension Health Index- Canadians pension plans are on a tear for 2013 with assets climbing in value and funding shortfalls shrinking. The Health of a pension model improved to 91% funding at the end of May, up from 82% at the start of 2013. Pension plans are thus getting closer to being fully funded or having enough assets to cover their long term funding obligations to plan members. Read the entire Globe and Mail article http://pensioncoalitionnb.ca/8-latest-news/162-pension-plan-assets-up-shortfalls-down  

*CARP- May 31, 2013 article.  New Brunswick is taking a new and controversial approach to pension plan restructuring with the introduction of the Shared Risk Model. And with NB being touted as the first test case, all Canadians with Defined Benefit pensions should be paying close attention. Read more why we are and should be concerned   http://www.carp.ca/2013/05/31/new-brunswick-pension-reform-province-moves-to-shared-risk-model/

*Update - Your Coalition team has been busy over the past several weeks.  Fact finding continues with meetings with various government departments to answer our basic question - Show us the PSSA is in such poor state as to warrant the measures being proposed. We met with Minister Higgs and his staff and at this point, we are in a clarification process and fact gathering with Finance and with the actuary Conrad Ferguson.  Meetings were also held with the Comptroller and NBIMC. We are in the process of hiring an independent actuary funded by government to assess the government actuarial assumptions and provide us with possible alternative approaches should these be warranted.  Government has agreed to provide to our Coalition team access to information, calculations and assumptions they have used in their work to date. It is not only the results of the actuarial liability that are of concern but the results of the “asset liability modeling”(the ALM studies) that are of concern.  These studies measure future Risk and still have to be made available and explained to us.  We look forward to this continued dialogue over the next while as we do our due diligence through our actuary on your behalf.  The Coalition is also concluding terms of engagement for legal representation.  Additional details to follow.  

*The Coalition issued a press release regarding the Governments delay in introduction amending Legislation – this can be viewed on our website at www.pensioncoalitionnb.ca  

*Minister Higgs refuses to refer the Shared Risk Plan for scrutiny by the Auditor General.  Read the article and Wonder why?  This article is posted on our website at www.pensioncoalitionnb.ca  

*The Coalition and the TPA are working hand in hand. See Presidents report June 16, 2013 http://www.nbta.ca/   Summer is here but keep asking your questions – there are too many that remain unanswered.

___________________________________________

* La Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick a annoncé cette semaine un excellent rendement de l’investissement pour les actifs financiers des régimes de pension des services publics, des enseignants et des juges du Nouveau-Brunswick, indiquant que les actifs nets gérés avaient atteint, au 31 mars 2013, un sommet historique à 10,1 milliards de dollars, par rapport à 9,4 milliards de dollars au 31 mars 2012. La société a obtenu un rendement brut de 9,08 pour cent (non rajusté en fonction de l'inflation).   Les frais de gestion des placements s'élevaient à seulement 0,12 pour cent des actifs sous gestion.  Ces rendements obtenus par la SGPNB démontrent la volatilité des marchés et que ceux-ci s’ajustent avec le temps.  Une chose est certaine, ces résultats amoindrissent la crédibilité et les affirmations du gouvernement selon lesquelles les retraités du LPRSP ont créé une dette de un milliard de dollars dans le régime de retraite.  Oui, nous « les vieux on refuse de mourir ».  Le communiqué de presse de la SGPNB du 12 juin peut être consulté au http://nbimc.com/fr/  

*Le journaliste Bob Jones de CBC a également produit une analyse intéressante sur la performance des régimes de pensions des services publics et des enseignants suite à la publication le 12 juin des rendements obtenus par la SGPNB.  Les déclarations du  ministre Higgs et du gouvernement Alward disant que le ciel est en train de nous tomber sur la tête et que nous devons changer le LPRSP de façon drastique  à cause de son manque de viabilité ont certainement été examinées de plus près.  L’entrevue de Bob Jones est disponible (en anglais seulement) au http://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/story/2013/06/12/nb-public-pension-returns.html.  Jugez par vous-même de ce que raconte le gouvernement au sujet de ce milliard de dollars.   *Les déclarations des ministres Lifford et Higgs en ce qui a trait à leur but d’aller de l’avant avec le régime à risques partagés une fois les résultats de la SGPNB rendus publics sont déconcertants mais la Coalition demeure plus forte que jamais.  

*Mercer Pension Health Index- Les régime de retraite des canadiens filent à toute allure pour 2013 alors que les actifs prennent de la valeur et les manques à gagner diminuent.  La santé d’un régime de retraite s’est amélioré pour atteidre 91% de financement à la fin mai comparativement à 82% au début de 2013.  Les régimes de retraite approchent du point où ils seront pleinement financés ou auront suffisamment d’actifs pour couvrir  leurs obligations à long terme envers les membres des plans.  Voir l’article du Globe and Mail (en anglais seulement) http://pensioncoalitionnb.ca/8-latest-news/162-pension-plan-assets-up-shortfalls-down  

*CARP- article du 31mai 2013 article.  Le Nouveau-Brunswick prend une approche nouvelle et controversée en ce qui a trait à la restructuration des régimes de retraite en introduisant le régime à risques partagés.  Avec le Nouveau-Brunswick s’annoncant comme chef de file pour adopter ce nouveau modèle, les canadiens avec des régimes de ions déterminées devraient porter attention à cette nouvelle approche.  Lire l’article suivant (en anglais seulement) pour mieux comprendre pourquoi nous sommes concernés et pourquoi vous devriez l’être également http://www.carp.ca/2013/05/31/new-brunswick-pension-reform-province-moves-to-shared-risk-model/  

*Mise à jour – Votre équipe de la Coalition a été très occupée au cours des dernières semaines.  L’enquête se poursuit auprès de plusieurs ministères différents pour obtenir les réponses à notre question de base – démontrez-nous que le régime LPRSP est dans un état si lamentable qu’il exige les réformes que vous proposez.  Nous avons eu une rencontre avec le ministre Higgs et son personnel et présentement, nous tentons de clarifier les choses avec le ministère des Finances et son actuaire, Conrad Fergusson.  Nous avons aussi  eu des rencontres avec le Contrôleur et la Société de gestion des placements NB.  Nous avons commencé les démarches pour embaucher un actuaire indépendant, aux frais du gouvernement, pour évaluer les hypothèses actuarielles du gouvernement et nous proposer des approches alternatives au besoin.  Le gouvernement a accepté de partager avec l’équipe de la Coalition des renseignements, calculs et hypothèses utilisés dans leur travail jusqu’à présent.  Ce ne sont pas seulement les résultats des obligations actuarielles qui nous concernent mais aussi les résultats de la gestion actif-passif.  Ces études mesurent le risque dans l’avenir.  Nous attendons toujours de voir ces études et que quelqu’un nous les explique.  Nous avons hâte de travailler dans cet esprit de coopération alors que nous pratiquons notre diligence raisonnable par l’entremise de notre actuaire dans votre intérêt. La Coalition est aussi en train de finaliser les modalités d’embauche pour obtenir une représentation juridique.  Les détails sont à suivre.  

*La Coalition a émis un communiqué de presse au sujet de la décision du gouvernement de remettre à plus tard les modifications à la Loi – consultez notre site Web www.pensioncoalitionnb.ca  

* Le ministre Higgs refuse de soumettre le régime à risques partagés au regard scrutateur du vérificateur général.  Lisez l’article et demandez-vous Pourquoi ? www.pensioncoalitionnb.ca  

*La Coalition et l’association des enseignants anglophones travaillent ensemble.  Consultez le rapport du président du 16 juin, 2013 (en anglais seulement) http://www.nbta.ca/  

L’été arrive mais il ne faut pas pour autant négliger ce dossier.  Continuez à poser vos questions.  Trop de questions sont encore sans réponses.