Legal Fund

Contributions still being accepted. Thank You!

 

Pension Tension in New Brunswick - Tensions au sujet des régimes de retraite , D.Président, CUPE/SCFP NB

Fredericton – With 6 days left before the provincial election day, frustration remains high among the public sector workers on the shared-risk pension issue.
 
CUPE members in New Brunswick have not forgotten the legislation that converted government workers’ pension plans from a defined benefit plan to a target benefit plan (also known as shared-risk plan).
 
“This was brought in by the former Conservative government under then Finance Minister Blaine Higgs,” said Daniel Légère, CUPE NB president.  “However, Brian Gallant’s Liberals, who had promised action on this file 4 years ago, have not lived up to their commitment to evaluate the need for the conversion of the Public Service Superannuation Act pension plan (the “PSSA”),” added Légère.
CUPE opposes target benefit plans, as employees now assume all the risks and suffer the full impact of plan deficits. Additionally, there are no legal requirements to fund target benefits and benefits can be reduced if the plan cannot fully fund them.
 
CUPE NB is calling on all political parties to commit to bring legislation forward to reverse the conversion of the plan back to a defined benefit pension plan.

Tensions au sujet des régimes de retraite - Daniel Légère, Président, SCFP NB

Fredericton - À six jours de la journée des élections provinciales, les travailleurs du secteur public demeurent frustrés par la question des régimes de retraite à risque partagés.
 
Les membres du SCFP au Nouveau-Brunswick n'ont pas oublié la législation qui a converti les régimes de retraite des employés du gouvernement d'un régime à prestations déterminées à un régime à prestations cibles (également connu sous le nom de régime à risques partagés).
 
« Cette conversion fut dirigée par l’ancien ministre des Finances, Blaine Higgs, lorsque le dernier gouvernement conservateur était au pouvoir », a déclaré Daniel Légère, président du SCFP NB. « Cependant, les Libéraux de Brian Gallant, qui avaient promis des mesures dans ce dossier il y a 4 ans, n'ont pas respecté leur engagement d'évaluer la nécessité de convertir le régime de retraite dans les services publics (le « RRSPNB ») », a ajouté Légère.
 
Le SCFP s'oppose aux régimes à prestations cibles, car les employés assument désormais tous les risques et subissent pleinement les répercussions des déficits des régimes. De plus, il n’existe aucune obligation légale de financer les prestations cibles et les prestations peuvent être réduites si le plan ne peut les financer entièrement.
 
Le SCFP NB demande à tous les partis politiques de s'engager à faire adopter une loi pour renverser la conversion du régime à un régime de retraite à prestations déterminées.